Actualités

Partager sur :
25 novembre 2021
Association

Une EPF présente au Global Summit of Women !

Vue 6 fois

Le GSW-Global Summit of Women  s’est tenu cette année à Lisbonne, Portugal fin octobre après deux années de pause en raison de la situation sanitaire mondiale.

Le Sommet mondial des femmes a été conçu comme le lien où tous les secteurs - public, privé et à but non lucratif - se réuniraient sous la vision commune de renforcer les opportunités économiques pour les femmes à l'échelle mondiale. Ce "benchmark" international couvre plusieurs domaines, allant des conditions de travail à la gestion de l’entreprise, en passant par le financement de son business et aux stratégies pour atteindre les postes de Dirigeantes de groupes cotés en bourse.

Lancé en 1990 aux Etats-Unis, ce Forum international « Business » de femmes se réunit chaque année et réunit plusieurs centaines de participantes du monde entier.

Cette année, le forum a apporté de grands espoirs dans les domaines de l’économie verte et dans les programmes mettant au cœur de leur action la question du changement climatique. Menée par Muriel Pénicaud, ambassadrice de la France à OCDE et ancienne ministre du Travail,  la délégation Française de 50 femmes s’est retrouvée à Lisbonne pour échanger avec les autres délégations.


Yvette Ramos, membre de l’Association Femmes Ingénieures, et EPF promotion 1992 a participé à cette délégation. D’origine portugaise et fière de voir la délégation démarrer les échanges chez Madame L’Ambassadrice de France au Portugal, elle nous livre sa vision :

« Cet événement nous montre une fois de plus que l’industrie peut faire mieux pour accueillir les femmes à des postes à responsabilité. Alors que la France avec son plan* met tout en œuvre pour redynamiser l'économie et faire de la France un pays plus écologique, compétitif et solidaire,  il est et bien entendu impossible de faire l'impasse sur 50% des talents diplômés qui sont les femmes !

Beaucoup de choses ont déjà été mises en œuvre pour l'égalité femmes-hommes et la lutte contre les stéréotypes dès le plus jeune âge, mais il faut faire changer les mentalités en boostant de nouvelles pratiques, y compris dans le monde professionnel. Des études démontrent en effet que des équipes mixtes obtiennent de meilleurs résultats. Or les femmes ne représentent que 30% des salariés de l'industrie et à peine plus de 15% de ses cadres dirigeants. L'industrie doit être le fer de lance pour l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, combat de chaque instant et levier de compétitivité. »

Envie d'en savoir plus sur ce Sommet mondial des femmes ou sur l''Association femmes Ingénieurs?  contactez Yvette Ramos sur linkedin ou par mail yvette.ramos@aepf.fr !

 
*https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.